Edito

Patrice

 

En quittant ce monde, Jésus avait annoncé à ses disciples qu'ils recevraient une puissance d'en haut, l'Esprit Saint, celui qui convainc de justice, de péché et de jugement. Cet esprit, qui est l'Esprit du Fils, a rendu les disciples capables d'être les témoins du Fils. Sans cette puissance, sans cette présence du Fils par l'Esprit ils n'auraient pas pu répondre à l'ordre de mission reçu : « Allez faites de toutes les nations des disciples ».

En tant que disciples de Christ, nous avons besoin de redécouvrir tout à nouveau la puissance de l'Esprit. Nous avons besoin d'être renouvelés dans l'Esprit pour un témoignage puissant, efficace. Seul l'Esprit du Christ, en nous, fait que la prédication de l’Évangile pénètre les cœur.

Cet Esprit que les premiers disciple ont reçu, et nous après eux, est aussi l'Esprit du Père. Ainsi le Père et le Fils sont présents en nous et notre mission est de répandre cette communion d'amour autour de nous. Par la prédication de l’Évangile en paroles et en actes nous permettons à d'autres d'être immergés dans la communion du Dieu trinitaire ; nous aimons comme nous avons été aimés. Car c'est bien de cet amour là que nous avons été aimés : un amour qui nous a introduit dans la communion du Père et du Fils, par l'Esprit.

Béni soit Dieu pour son don incomparable !